Conclusion

Les nanotechnologies représentent donc une grande évolution dans le milieu médical essentiellement dans le traitement du cancer. Nous avons pu voir tout au long de notre TPE, différentes applications permettant à la fois de dépister et de soigner les cancers. Les nanoparticules d’or sont en effet une importante source d’espoirs pour les chercheurs.

Richard Feynman, le 29 décembre 1959 dans son discours, avait pressenti que l'homme utiliserait l'infiniment petit. La révolution des nanotechnologies ne fait que commencer et reste l'un des défis de notre siècle et des siècles à venir. Cependant, elles devront être utilisées avec beaucoup de précaution puisqu'elles représentent de nombreux risques. De plus, les nanotechnologies ne sont pas et ne seront peut-être pas accessibles à tous, du fait de leur coût élevé et de leur complexité. En outre, les investissements mis aux services des nanotechnologies seront très importants si l’on veut se donner les moyens techniques d’exploiter au maximum les possibilités de cette science nouvelle.

Les nanotechnologies permettent donc aujourd'hui de dépister les cellules cancéreuses, de mieux cibler les traitements sur les tissus malades sans léser les tissus sains. Reste aux chercheurs à en faire un traitement à part entière, précis, efficace et sans effets secondaires, pouvant se substituer aux traitements lourds de chirurgie, de chimiothérapie et de radiothérapie.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×